Il présente le projet de l’ensemble de la profession ; celui-ci vise à garantir la qualité et la sécurité de ses interventions en direction des patients en tenant compte des évolutions de la société et des problématiques de santé publique qui se développent, en particulier l’accompagnement des personnes âgées et l’accroissement de l’incidence des pathologies chroniques.

L’amélioration des conditions de la formation initiale des masseurs-kinésithérapeutes à travers une sélection universitaire identique à celle des professions médicales, une sortie au niveau master qui permettra de faire évoluer le statut de la masso-kinésithérapie vers celui de profession médicale à compétence définie et permettre notamment un accès direct pour les patients.

Ce document est consultable au siège du Conseil départemental (Horaires du secrétariat en page CONTACT)